Seo4Presta
optimiser vitesse temps de chargement Prestashop

Comment accélérer PrestaShop : 7 façons d’optimiser la vitesse de votre boutique en ligne

On ne va pas énumérer tous les avantages d’avoir une boutique en ligne qui se charge plus rapidement, vous les connaissez surement déjà. Cela peut être utile pour votre référencement naturel car l’expérience utilisateur sera améliorée et les conversions sont aussi généralement bien meilleures. Voici donc plusieurs pistes pour optimiser la vitesse de PrestaShop.

Il existe plusieurs méthodes pour accélérer PrestaShop. Voyons les plus courantes et les plus accessibles d’entre elles.

1. Les options CCC (CONCATÉNATION, COMPRESSION ET MISE EN CACHE)

Les options de configuration fournies dans le menu « Performances avancées » de PrestaShop sont un premier point qui peut s’avérer utile. Cependant activer chaque option sans comparer n’est pas une bonne idée : il n’est pas rare que que l’activation d’une option ou l’autre ralentisse finalement le site. Il faut donc tester chaque option l’une après l’autre et voir comment le site réagit. Pour ca, vous pouvez par exemple utiliser Page Speed Insight ou GtMetrix qui vous remonteront tous deux des données très utiles.

En général il est bénéfique d’activer le « smart cache sur les feuilles de style et le javascript ». En revanche, évitez la « Compression du JavaScript dans le code HTML » car cela va trop solliciter votre serveur. « Déplacer le code JavaScript à la fin » peut avoir d’excellents résultats mais là encore le serveur peut être un peu sollivité donc vérifiez. Cette dernière option a surtout parfois l’inconvénient de perturber certaines fonctionnalités du site : il est donc important de vérifier que tout fonctionne correctement. Si c’est le cas, vous aurez déjà acquis un gain réel de chargement avec ces options enclenchées.

2. Configurer les paramètres Smarty

Toujours sur la même page, il existe quelques options qui peuvent rendre votre boutique en ligne encore plus performante.

Ne jamais recompiler les fichiers de modèles : n’activez cette option que si aucune modification n’est apportée au design actuel. Si vous modifiez vos fichiers .tpl un jour, il faudra activer ce bouton. Nous vous proposons néanmoins la configuration suivante :

  • Recompiler les fichiers de template s’ils ont mis à jour : Oui
  • Régler le cache Smarty sur Oui
  • Vider le cache à chaque modification : Oui. Cette configuration videra le cache après toute modification apportée et permettra à vos clients de voir les derniers changements appliqués à votre site web.

3. Optimiser les images

Allez dans « Préférences => Images » et assurez vous que la compression JPEG et PNG est bien enclenchée. La génération d’images haute définition ralentira vos temps de chargement donc n’enclenchez pas cette option sauf si vous le faites pour une raison bien précise.

Les options proposées nativement par Prestashop sont assez limitées et il vous faudra donc passer par un module spécifique pour vraiment améliorer cet aspect (pour info notre module SEO pour Prestashop permet de bien mieux réduire le poids de vos images, en 1 clic, que les options d’origine).

4. Hébergement

L’hébergement que vous utilisez pour votre boutique en ligne est encore plus important pour accélérer PrestaShop. Pour une raison évidente : si votre serveur n’est pas rapide à la base, ce sera difficile d’avoir des pages très performantes en aval.

Prestashop est assez gourmand et la meilleure option reste de choisir un hébergement dédié, avec au moins 8Go. Partager un serveur avec d’autres sites web peut ralentir considérablement votre vitesse de chargement. L’objectif : passer en dessous des 200ms de TTFB (400-500ms reste raisonnable à défaut).

5. Utilisez la dernière version de PHP

Changer de version php peut créer des incompatibilités si votre thème ou version de Prestashop date un peu. Donc là encore il faut bien tester mais à défaut d’avoir une version de php très récente assurez-vous au moins que vous n’utilisez pas de versions de PHP antérieures à 5.5.2. La meilleure option serait d’utiliser la version 7 de PHP, qui est la plus récente.

6. Débarrassez-vous des modules inutiles

L’installation de PrestaShop (1.6 et 1.7) comprend l’activation d’une énorme liste de modules supplémentaires. Vérifiez cette liste en allant dans « Modules » => « Modules & Services » => « Modules installés » et désactivez ou désinstallez ceux que vous n’utilisez pas. Inutile de préciser que si vous avez installé de votre coté des modules qui ne sont plus actifs aujourd’hui désinstallez les également.

7. Utiliser un outil de diagnostic pour aller encore plus loin

De nombreux outils en ligne, et gratuits, permettent d’analyser le temps de chargement de vos pages en détail. Nous avons déjà cité Page Speed Insight et GtMetrix, mais Pingdom ou Dareboost sont deux alternatives tout aussi efficaces.

Chacun de ces outils vous permettra de voir ce qui ralentit votre site et vous donnera même une liste de recommandations pour modifier la donne positivement. Selon les recommandations fournies, un travail de développement permettra de très nettement améliorer le temps de chargement de vos pages. Le javascript, les images, et les caches en particulier posent régulièrement soucis et méritent toute votre attention.

Pour résumer

La bonne performance d’une boutique en ligne Prestashop exige une configuration rigoureuse et des actions d’optimisation supplémentaires après l’installation. Il est possible d’obtenir un net gain de temps en mettant en place plusieurs optimisations. Les méthodes énumérées ci-dessus sont les plus efficaces, alors assurez-vous d’appliquer à la liste les plus accessibles.

[Total : 1   Moyenne : 5/5]

Olivier Poulain

Passionné de SEO depuis presque 20 ans, j'exerce ma passion au sein de l'agence SEO Jloo qui est situé à Nantes. Je suis un des référents Prestashop dans l'agence.

Ajouter un commentaire